Axe Politique et Stratégique

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Chaire OPTIMA

 

[CONTACT]

chaire.optima@univ-pau.fr  (chaire.optima @ univ-pau.fr)

05.59.40.81.80

Institut d’Administration des Entreprises (IAE) de Pau-Bayonne

BP 575

64012 PAU Cedex - France 

 

[+ D'INFOS]

Télécharger le fichier «PlaquetteOPTIMA.pdf» (1.2 MB)

Télécharger le fichier «Rapportoptima2014_2017_
projet2017_2020.pdf» (5.9 MB)

[SUIVEZ-NOUS]

   

 

PDF
Vous êtes ici :

Axe Politique et Stratégique


Le premier axe d’intervention de la Chaire OPTIMA concerne les dimensions politiques et stratégiques de l’action publique locale.

Cet axe aborde tout d’abord la capacité des collectivités à apprécier les besoins de leur environnement territorial et à les traduire dans des stratégies locales adaptées. La crise des finances publiques, la multiplication des urgences sociales, la complexification des besoins et des attentes sociétales, la raréfaction de moyens et des ressources publiques, l’exigence de résultats et de lisibilité de l’action publique sont autant de pressions qui poussent les organisations publiques à repenser leur mode de fonctionnement et à structurer leurs actions selon des objectifs et des priorités clairement définis, alignés avec les exigences et les évolutions de leur environnement.


Cet axe traite ensuite du lien entre les réalisations de la collectivité et les effets de ces politiques publiques locales sur le territoire. Or, la phase d’évaluation des politiques publiques, bien que fondamentale, est souvent absente des démarches stratégiques territoriales. Toutefois, même lorsque celle-ci est présente, elle ne nourrit que très peu les processus de décision visant à adapter et réajuster les stratégies publiques selon des logiques itératives reliant l’évaluation à la formulation et la mise en œuvre des politiques publiques.

Concernant cet axe, en prolongement des différentes études et réflexions déjà menées par les membres de notre équipe sur le terrain public local (cf. document général), et compte tenu des limites des pratiques actuelles en la matière, différents projets de recherche, sans être exhaustifs, pourraient être menés sur les problématiques suivantes :

  • Comment adapter les politiques publiques au changement de leur environnement, en particulier en appréciant mieux les besoins des usagers et citoyens (par exemple pour les politiques sociales, culturelles ou sportives) ?
  • Comment mesurer la performance de l’action locale en permettant une aide à la décision pour les élus?
  • Comment la mise en oeuvre d'une stratégie locale peut-elle être une solution, par le haut, à la contrainte financière actuelle ?
  • Comment élaborer une stratégie locale et fixer des priorités en tenant compte des forces et faiblesses de la collectivité sur son territoire et des évolutions de son environnement ?
  • Comment améliorer le pilotage inter-organisationnel des politiques publiques dans le cadre de la réforme territoriale mêlant régionalisation et intercommunalisation (par exemple pour les politiques de développement économique, transport ou d'aménagement du territoire)
  • Comment assurer la transition des politiques départementales vers les régions, métropoles et EPCI ?
  • Comment mieux associer les citoyens à la décision locale (par exemple pour la politique environnementale)?
  • Comment gérer l’implication d’une diversité d’acteurs et d’organisations, publics et privés locaux , dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation de stratégies publiques partenariales ?
  • Comment rendre lisible et compréhensibles les politiques publiques locales auprès des usagers et citoyens ? Une lecture « usagers/parties prenantes » facilitée des politiques publiques mises en oeuvre par les collectivités locales et leurs satellites constitue-t-elle une réponse ?