Axe technologies de l’information et de la communication

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Chaire OPTIMA

 

[CONTACT]

chaire.optima@univ-pau.fr  (chaire.optima @ univ-pau.fr)

05.59.40.81.80

Institut d’Administration des Entreprises (IAE) de Pau-Bayonne

BP 575

64012 PAU Cedex - France 

 

[+ D'INFOS]

Télécharger le fichier «PlaquetteOPTIMA.pdf» (1.2 MB)

Télécharger le fichier «Rapportoptima2014_2017_
projet2017_2020.pdf» (5.9 MB)

[SUIVEZ-NOUS]

   

 

PDF
Vous êtes ici :

Axe Technologies de l’Information et de la Communication

 Le quatrième axe d’intervention de la Chaire OPTIMA, centrée sur les technologies numériques, concerne la dimension technico-instrumentale de l’action publique locale et sa  capacité à favoriser la modernisation des méthodes du management territorial.

Mobilité ou encore par exemple réseaux sociaux aujourd’hui, gestion maîtrisée des données publiques ou internet des objets demain, la transition numérique, notamment parce qu’elle transforme au quotidien les attentes comme les comportements des citoyens, impacte en effet directement les méthodes du management local. Elle se décline non seulement au travers de nouveaux risques, mais aussi de nouvelles opportunités pour les collectivités locales.
Dans cette optique, cet axe interroge l’efficacité des politiques numériques territoriales en termes à la fois :

  • de gouvernance dans une logique à la fois d’amélioration du fonctionnement interne de la collectivité et de construction d’interactions enrichies entre la collectivité et son environnement,
  • de modernisation des méthodes de conception et de distribution des services publics de proximités,
  • et de développement local et de création de ressources à même de tirer parti de la transition numérique en cours.

Cet axe de recherche aborde ces questions au travers d’une entrée qui mobilise les politiques actuelles d’aménagement numérique des territoires et les différents outils de planification impulsés par l’Etat (SDTAN, ScoRAN...).

Concernant cet axe, en prolongement des différentes études et réflexions déjà menées par les membres de notre équipe sur le terrain public local (cf. document général), et compte tenu des limites des pratiques actuelles en la matière, différents projets de recherche, sans être exhaustifs, pourraient être menés sur les problématiques suivantes :

  • Quelles sont les politiques numériques à mettre en oeuvre pour moderniser les services publics de proximité?
  • Quels sont les liens entre investissements réseaux haut ou très haut débit, engagés ou planifiés par un nombre croissant de collectivités, et les conditions d’exploitation de ces infrastructures numériques ?
  • Ou comment simplifier ou faire évoluer les solutions internes et externes de distribution de services et d’innovations publiques locales en matière d’outils de travail ?
  • Quels sont les nouveaux modèles économiques des Réseaux d’Initiative Publique (RIP), Très Haut Débit et nouvelles ressources locales en matière de services et d’usages, en particulier pour l'éducation, le tourisme et l'économie ?
  • Comment optimiser les politiques publiques locales par l'enrichissement des modèles socio-économiques des RIP ?
  • Comment optimiser les partenariats entres les mondes publics et privés pour améliorer la qualité des services publics locaux ?
  • Comment les TIC permettent-ils la rénovation des modes de fonctionnement interne dans la collectivité, en terme de collaboration, de responsabilisation, de dialogue, ou de transversalité ?
  • Comment la transition numérique peut- elle permettre d'améliorer les relations entre les acteurs internes dans la collectivité ? entre la collectivité et ses parties prenantes (dont les usagers, citoyens et contribuables)?